Estelle Pezet - portrait

Estelle Pezet 
(Promotion 2015) 
Juriste projets majeurs à Montréal

Quel a été votre parcours depuis la fin de votre master DPA ? 

A l'issue du Master DPA j'ai passé l'examen du barreau et intégré l'EDARA, j'ai ensuite réalisé mes stages d'élève avocat à Paris, au Conseil d'Etat et au sein du cabinet August Debouzy. J'ai ensuite passé le CAPA et poursuivi mon parcours universitaire avec un Master Spécialisé en financement de projets d'infrastructures à l'Ecole des Ponts et Chaussées en alternance chez VINCI Concessions. J'ai commencé par exercer en tant qu'avocate en contrats publics auprès du cabinet Gide Loyrette Nouel puis ai saisi une opportunité dont je rêvais depuis un certain temps : partir travailler en Amérique du Nord.

Quel est votre poste actuel ? 

Je suis actuellement juriste au sein de l'équipe des Projets Majeurs d'Eurovia Canada (Groupe VINCI) à Montréal. Je conseille les équipes projets dans la remise des offres : analyse des documents de la consultation, du projet de contrat principal, présentation en comité des risques, rédaction et négociation des sous-contrats et des accords de groupement ; en cas d'attribution je participe également à la mise au point du contrat principal. Je vais toutefois bientôt rentrer définitivement en France en raison de la crise sanitaire et intégrer la division africaine de VINCI Construction.

Quels sont les avantages et inconvénients de ce poste ?

Travailler sur des projets internationaux limite mon activité à une pratique purement contractuelle. Mais l'avantage c'est que je suis frontalement exposée aux problématiques du projet, je suis saisie et échange directement avec les équipes opérationnelles et les chefs de projets. Je suis donc régulièrement confrontée aux limites de mes compétences car je déborde rapidement sur les sujets commerciaux. Comme souvent, c'est cette difficulté qui fait l'avantage de la mission : j'ai beaucoup d'autonomie et participe toujours aux négociations avec les clients publics ou avec les partenaires de groupement. C'est un poste qui permet donc d'apprendre très vite et de manière concrète.

Qu'est ce que vous a apporté ce master ?  

Le Master DPA m'a permis de comprendre que le droit est avant tout une discipline qui s'applique ensuite à une variété de domaines et de secteurs économiques. Cette compréhension est un atout non négligeable lorsqu'on entre sur le marché du travail, surtout en entreprise où il est rare que les juristes soient spécialisés. Au contraire, on attend des juristes qu'ils sachent s'adapter aux besoins de l'activité de l'entreprise et qu'ils fassent donc usage de cette maîtrise de la discipline juridique pour se poser les bonnes questions et faire preuve de bon sens et de réflexion.

Des conseils pour un futur étudiant en DPA ? 

Si j'ai un conseil pour un futur étudiant en DPA c'est de se fixer pour unique objectif de trouver ce qui lui plait. Le droit se pratique de très nombreuses manières et il est difficile à la sortie de la fac d'avoir une idée précise de ce que fait au quotidien un juriste en entreprise. En fonction de la structure (industriel, constructeur, banque, conseil etc.), du secteur, et parfois même en fonction de la direction juridique dans laquelle il évolue, le juriste peut avoir des missions très différentes. L'avantage du Master DPA c'est justement de proposer une grande diversité de profils de professionnels, de matières et de sujets porteurs, ce qui permet d'établir ses affinités avec certaines problématiques et certaines pratiques. Par la suite, il ne faut pas craindre de changer d'avis, d'observer, d'essayer et de suivre ses envies avec ambition.