Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202021-04

Lucas Rochas

Question 1 : quel a été votre parcours depuis la fin de votre master DPA ? 


A la fin du DPA, j'ai exercé pendant deux ans les fonctions d'assistant de justice au tribunal administratif de Lyon, puis de chargé de contentieux et de l'éloignement en droit des étrangers au sein de la préfecture du Rhône. En même temps, je préparais les concours de la fonction publique, et notamment celui d'inspecteur des finances publiques, que j'ai réussi en 2019, afin d'intégrer l'école nationale des finances publiques (ENFIP) à la rentrée 2020, pour une formation d'un an.


Question 2 : quel est votre poste actuel ? 

J'occupe le poste d'inspecteur des finances publiques à la section parlementaire de la Direction de la législation fiscale (DLF). Mon travail porte, pour une grosse partie, sur la coordination et l'élaboration du projet de loi de finances, depuis le début des conférences fiscales jusqu'à son vote définitif au Parlement. L'objectif est de faire en sorte, notamment, que le Ministre dispose toujours d'une réponse précise et argumentée en matière fiscale aux amendements déposés par les parlementaires.

Le reste de l'année, le poste est varié et peut consister à répondre aux questions écrites des parlementaires, demandes de rescrits ou encore questionnaires de la Cour des comptes en matière fiscale.


Question 3 : points positifs/ négatifs de ce poste 

Le point positif est sans aucun doute la participation à un élément essentiel du fonctionnement de l'Etat : le vote de son budget annuel. Dans le cadre de mes fonctions, je suis amené à me rendre au Conseil d'Etat, à l'Assemblée Nationale et au Sénat en tant que commissaire du gouvernement.

Le point négatif découle du côté positif du poste, à savoir qu'il faut une très grande disponibilité horaire et une grosse capacité de travail surtout pendant la phase parlementaire d'élaboration du projet de loi de finances.

Question 4 : ce que vous a apporté ce master 

Le master DPA est un master d'excellence permettant d'acquérir une grande technicité juridique dans le domaine des contrats publics mais également une vision pratique des différents postes qu'il est possible d'occuper à la fin du master. C'est cet aspect technique et pratique, mis en avant par les intervenants divers et de qualité du master, qui a sans doute été le plus bénéfique pour mon parcours professionnel.

Question 5 : conseil pour un futur étudiant en DPA 

Mon conseil pour un futur étudiant en DPA serait d'être ouvert sur les différentes possibilités de cursus professionnels qu'ouvre le master. En effet, si le métier d'avocat ou de juriste en droit public des affaires semble un débouché tout indiqué, il ne faut pas négliger les concours de la fonction publique, pour lesquels le master DPA vous apportera une formation adaptée.