Rémy Dufal.png

Rémy Dufal

Question 1 : quel a été votre parcours depuis la fin de votre master DPA ? 

À la fin de mon M2 DPA, j’ai envisagé une poursuite d'études en doctorat. J’avais initialement pour objectif de travailler en collectivités et avais réalisé tous mes stages dans ce secteur. J’ai fait un second M2 en Droit de l’environnement pour m’orienter vers la recherche et approfondir certaines questions que j’avais pu aborder en DPA. Après cela, puis un court passage en tant que juriste à la Métropole de Lyon, j’ai démarré ma thèse ! 


Question 2 : quel est votre poste actuel ? 

Je suis actuellement doctorant contractuel, chargé d’enseignement, à l’Institut de Droit de l’Environnement (Univ. Lyon 3), et effectue ma thèse sous la direction du Pr. Philippe Billet.


Question 3 : points positifs/ négatifs de ce poste 

Le travail de thèse est un travail solitaire, long et exigeant, mais qui ouvre des perspectives intellectuelles qu’aucune de mes expériences professionnelles passées ne m’avait offerte. Malheureusement, le doctorat en droit est un diplôme encore trop peu considéré dans le monde professionnel (exceptée la recherche). J'ai la chance d’effectuer mes travaux au sein d’un laboratoire qui met à disposition des moyens favorables aux doctorants et qui regorge d’initiatives collectives. 


Question 4 : ce que vous a apporté ce master 

Même si mon travail actuel est théorique, le master DPA m’a apporté une rigueur méthodologique et surtout un regard opérationnel sur les questions juridiques qui me sert au quotidien dans ma réflexion.

Question 5 : conseil pour un futur étudiant en DPA 

Ne pas hésiter à sortir des sentiers battus pour son projet professionnel, stages compris. Le DPA a l’avantage d’être un diplôme suffisamment transversal pour permettre aux juristes d’accéder à la polyvalence ! Et aussi, s’investir dans l’asso ;)